Maison de quartier

Vingt-cinq années d’action favorisant la   participation effective des personnes en difficulté

L’année 2021 consacre le 25ème  anniversaire de la Maison de Quartier La Rochelle. 

Depuis sa conception fin 1995, la Rochelle tente de permettre la participation effective des personnes bénéficiaires dans un projet porté « pour, avec, et par » les personnes fragilisées elles-mêmes. 

Le projet communautaire qui est poursuivi au sein de la maison de quartier est à la fois la finalité de l’action mais aussi le moyen de l’action!                                                      Et la finalité c’est de faire participer pour intégrer….

Notre volonté de départ est de rompre le plus souvent possible avec les pratiques paternalistes et de favoriser au maximum la participation des personnes elles-mêmes à leur propre évolution et à celle des autres.                                   Cette volonté reste intacte encore aujourd’hui.

Durant ces années, l’asbl la Rochelle s’est toujours appuyée sur les capacités qu’ont ou que peuvent développer  les personnes à  se poser des questions ; à maîtriser mieux leur vie ; à s’informer ; à se  confronter à la réflexion des autres ; à porter un regard critique sur la  manière dont la société fonctionne ou sur leur  environnement.

La Rochelle a toujours misé sur la capacité des personnes à agir, à se mobiliser, pour modifier ou améliorer leurs  propres conditions de vie et celles de leur entourage proche ou lointain ; de leur  communauté ; de leur environnement ; de la société…

Notre principe reste celui de faire reposer la maison de quartier sur la plus grande base possible de personnes bénéficiaires qui s’impliquent et s’approprient l’expérience communautaire. La maison de quartier se conçoit comme un lieu qui favorise l’intégration sociale des personnes.

L’intégration à la communauté plus restreinte des personnes fréquentant la maison de  quartier est généralement la porte d’entrée pour une intégration sociale, culturelle et  citoyenne des personnes à la communauté locale à laquelle elle se sentira reliée.

Le Service d’Insertion Sociale (SIS)  et  l’Espace de  Développement Communautaire tentent de jouer ainsi un rôle intégrateur.

Leur but final est de favoriser les conditions pour  permettre l’épanouissement personnel,  social et culturel  du public touché .